Bonne année 2019!

Les Graines de Clayrac vous souhaitent une belle année 2019, qu’elle soit riche en apprentissages et en expériences, qu’elle voit vos rêves, qu’ils soient grands, petits, fous ou ordinaires se concrétiser. Pour nous trois, un rêve à la fois puissant et simple comme une graine qui germe devient réalité cette année, celui de devenir paysans et de vivre avec la Terre et nourrir d’autres humains!

p1060310

 

 

L’automne?

Bonjour à tous,

Emportés dans notre saison agricole, nous avons oublié les photos!

Quelques souvenirs de fleurs avant la sécheresse, après un printemps bien humide, la pluie a boudé le Lot tout l’été, laissant les cultures assoiffées jusqu’à mi-octobre!:

La rencontre de l’année au jardin: Hector le Sphinx à tête de mort

Mais la grande nouvelle à vous relater c’est la fête de lancement de la collecte Terre de Liens du 30 septembre! Retour en image sur cet évènement bien réussi!

Pou commencer il faut une équipe bénévole au top pour préparer le lieu, accueillir les visiteurs et les désaltérer:

Grand succès des visites de ferme, les curieux étaient nombreux à venir visiter les coulisses et poser des questions:

La cours de la maison à accueilli un moment de présentation des participants: Yvan et Béa les actuels propriétaires, l’association Terre de Liens , l’association la Talvère, les Graines de Clayrac que vous connaissez! et Quentin et Serge qui nous accompagnent dans l’aventure de l’acquisition.

Vous trouverez plus d’informations sur ces deux associations qui se complètent pour acheter la ferme et en faire un bien commun sur les sites de Terre de Liens et la Talvère.

Et pour ceux qui sont déjà décidés, vous pouvez soutenir de 2 façons:

Épargne solidaire avec Terre de Liens:

Nous y voila, pour concrétiser notre installation, les bâtiments agricoles ainsi que les terres seront achetés par Terre de Liens, une association qui achète des fermes grâce à de l’épargne citoyenne pour installer des paysans en bio.

-> le lien direct vers la collecte: http://terredeliens-midi-pyrenees.org/wp/la-ferme-de-clayrac-lot/

Dons citoyens défiscalisables avec la Talvère:

En parallèle, nous créons l’association la Talvère pour acheter collectivement la grange et la maison d’habitation et créer un lieu de soutien à la vie locale. Habitat commun, espace culturel, de rencontres, de formations et d’accueil. Dans ce lieu collectif, nous souhaitons porter un projet de territoire pour lutter contre la désertification rurale et soutenir les dynamiques locales. L’achat passera par un Fonds de Dotation (structure juridique d’intérêt général qui allie la légèreté d’une Association et les avantages d’une Fondation), qui permet de recevoir des dons défiscalisés (66% pour les particulier et 60% pour les entreprises)

« La Talvèra en occitan, c’est cette bordure du champ non cultivée, où le tracteur peut faire demi-tour. Ce bout de terre laissée à l’abandon de l’Homme, où sont tolérées Chiendent et herbes dites mauvaises. Ces herbes essentielles qui construisent ensemble un concept, dont la Talvèra est cousine, celui de Diversité. » Titouan, musicien

Vous pouvez dès maintenant faire une promesse de don à l’association la Talvère.

Pour conclure cette journée la chorale Accroche-Choeur de Saint-Céré nous a régalé les oreilles…

…avant que la fine équipe pizza nous régale les papilles! Des pizzas paysannes cuites au four à bois, cuisinées avec les légumes et farines de la ferme, ainsi que le fromage de nos voisins la Ferme en Paille! Hmmm!

Pendant ce temps, toute l’herbe ayant grillée de sécheresse, les brebis mangent déjà du foin…

43106736_268509943771511_279106461160701952_o

Et déjà la prochaine saison agricole se prépare avec le travail du sol et les semis de céréales! Cette année ce sont les « jeunes » qui sèment! Cette fois l’aventure est vraiment lancée!! A suivre…!

DSC04366

Le foin de juin…

Du soleil, du foin, du chaud, des brebis tondues, les premières courgettes et tomates, l’odeur du basilic et de la coriandre… bienvenue en été!

Des nouvelles en pratique:

-> Cet été nous ferons du pain le jeudi au marché de Bio. Vous pouvez le commander comme d’habitude ou venir sans commander pour acheter votre pain au marché. Rendez-vous tous les jeudis de juillet et d’août sur la pelouse en bas du village de Bio, de 18h à 21h. Pour économiser nos forces cette année, la vente à la ferme du mardi est suspendue pour les mois de juillet et août avec une dernière ouverture le mardi 3 juillet! Pour célébrer cette fermeture estivale de notre magasin à la ferme et remercier nos fidèles mangeurs de pain de leur fidélité, nous vous invitons le mardi 3 juillet de 17h à 19h30 à venir boire un verre et déguster nos pizzas au feu de bois!

-> le marché de Gramat continue les samedis après-midi de 15h à 19h! Pour nous c’est une très belle opportunité de rencontrer du monde, de sortir de la ferme et vendre nos produits! Venez soutenir les producteurs pour faire vivre ce marché et aider à le maintenir!

 

 

-> Vous êtes peut-être au courant de notre collaboration avec l’association Terre de Liens pour organiser le rachat de la ferme de Clayrac? Après une année et demi de rencontres et de discussions avec les bénévoles de Terre de Liens, notre dossier vient d’être soumis à la commission nationale de l’association. La réponse nous sera donnée le 2 juillet! Si vous êtes curieux et souhaitez plus d’informations sur le fonctionnement de Terre de Liens c’est ici. Et si vous souhaitez en discuter de vive voix avec nous, rendez-vous le mardi 3 juillet autour d’une pizza!

DSCN0911

Transmission: Photo de classe

 

-> En parallèle du rachat par Terre de Liens des terres et des bâtiments agricoles, une dynamique locale est lancée pour acquérir collectivement la maison d’habitation et la grange. L’objectif est d’explorer des moyens d’acquérir et gérer collectivement la propriété pour soutenir le développement d’activités agricoles et culturelles en milieu rural. Si le sujet vous intéresse ou que vous souhaitez en savoir plus vous pouvez nous écrire: lesgrainesdeclayrac@gmx.fr

P1050964

Des nouvelles agricoles:

C’est la dernière saison en compagnie d’Yvan et Béa, et la dernière occasion d’apprendre de leur part tous les petits gestes et savoir-faire: réussir les foins et les engrais verts, manœuvrer la remorque pour rentrer le foin dans le grenier de la vieille bergerie, gérer le chantier de tonte des brebis, accompagner l’agnelage de printemps, implanter les cultures de printemps (lentilles, sarrasin et moha)…

Reportage photo d’un chantier foin:

 

 

Transmission de savoirs autour des tracteurs et leurs outils:

 

Après un hiver plutôt long, le jardin redémarre avec de nouveaux petits équipements, un peu plus d’organisation, des maraîchers avec une année d’expérience en poche et toujours autant de choses à apprendre et à découvrir! Le titre de cette saison agricole pourrait être: « Voracité de la limace ou comment s’adapter aux fenêtres météo ». Cette année encore pas de pénurie d’eau, nos citernes de récupération d’eau de pluie se remplissent régulièrement et nous laissent le temps de réfléchir à un vrai système d’irrigation pour la saison prochaine.

 

 

Nous avons régulièrement des coups de main, des bras supplémentaires pour les chantiers collectifs et les petits coups de main, merci à tous pour votre soutien!

En images: le chantier collectif de plantation des patates:

 

 

 

Bel été à tous!

P1270372

En attendant le printemps: commandez vos colis d’agneau

Encore quelques petites gelées avant l’arrivée du printemps, les semis se bousculent, c’est le moment de préparer la saison à Clayrac.

 

 

 

C’est aussi le moment de réserver vos colis de viande d’agneau!

Qu’est-ce que c’est?

Nous vous proposons de la viande d’agneau bio de 4 mois, élevé au petit soin par Yvan, Béa et Adrien, le nouveau berger de la bande. Plus d’information sur le troupeau ici: Elevage de brebis et production d’agneaux

Pour ceux qui se disent: « Mais Adrien, qui c’est celui-là? » une petite présentation ici: Des paysans en germination

Un colis c’est un demi-agneau, c’est-à-dire entre 7 et 9 kg de viande, le tout à 14,50€/kg: un gigot, une épaule, des côtelettes et des morceaux pour le ragoût.

L’épaule et le gigot peuvent être tranchés ou entiers, annoncez-nous votre préférence.

Comment ça marche?

Seulement 4 ou 5 agneaux sont découpés chaque semaine. Nous n’avons donc pas une seule date pour récupérer les colis. Laissez-nous vos coordonnées par mail et nous vous contacterons pour vous annoncer la date à laquelle vous pourrez venir retirer votre colis à la ferme.

Contact: lesgrainesdeclayrac@hotmail.com

Merci d’indiquer un numéro de téléphone et votre choix de découpe (gigot et épaule tranchés ou entiers).

Joyeux printemps à tous!

 

Nouvelles hivernales des Graines de Clayrac

Cet hiver, pas de dormance pour les Graines de Clayrac! Bien que le rythme agricole ralentisse, nous profitons de ce répit pour avancer sur toutes les questions que pose la  transmission de la ferme. Mais d’abord un petit résumé de la fin de l’épisode estival.

Résumé de la fin de l’épisode estival à Clayrac

La fin de l’été c’est encore la luxuriance dans la milpa où les haricots font la course pour grimper dans les maïs et les potimarrons dans les arbres. C’est les derniers marchés de Bio, les atterrissages en parapente dans les champs juste moissonnés et la récolte héroïque des pommes de terre (Biobio une petite récolteuse à patates??!)!

 

L’automne, la saison de toutes les récoltes:

Que de récoltes dans toute la ferme: maïs, courges, haricots, moisson du sarrasin, ramassage des noix et châtaignes, récolte du petit carré expérimental de riz. Le jardin lui est rempli de légumes d’hiver pour nous régaler de soupes et tambouilles aux légumes pour les mois les plus froids: choux, blettes, carottes, poireaux, panais, épinard, betterave, céleris raves, navets, rutabagas…

 

 

Après la récolte, les haricots secs ne sont pas encore prêts à consommer: tout une aventure! Récolte à la main et séchage en tas dans la grange, battage au bâton et tri au ventadou. La mécanisation de l’agriculture c’est pas toujours du luxe, on rêve d’une petite moissonneuse-batteuse à haricots!

 

Divers travaux d’hiver

Rentrer le bois pour le four à pain, semis du conservatoire de céréales et plantations d’hiver au jardin: fève, ail et oignons. Cette année, le carré de conservatoire de céréales a diminué pour regrouper seulement quelques variétés qui avaient attiré notre attention, les autres ont rejoint des jardins et champs de jardiniers et paysans voisins pour partager ce travail de multiplication et conservation des céréales. Il faudra encore attendre la prochaine récolte pour des essais de panification de ces variétés aux goûts encore inconnus!

 

 

 

Nouveautés

Une niouz letteur c’est aussi pour parler des nouveautés! De nouvelles recettes de pains ont fait leur entrée au magasin: pain aux noix, pain aux graines, pain de seigle, de petit épeautre et pain sans gluten à la farine de sarrasin et de panic. Les haricots secs sont également arrivés (black turtle et cocos) et enfin le dernier essai en meunerie: la farine de fève.

…de nouvelles machines dans l’atelier de Bio et bientôt un nouveau pétrin plus ergonomique, fabriqué sur mesure par Sylvain Frescaline!

 

Des petits nouveaux à la bergerie aussi!

L’agnelage est presque terminé, la bergerie accueille maintenant toute une bande d’agneaux tout doux! L’occasion de poursuivre notre formation d’apprentis-bergers auprès de Béa et Yvan et de continuer à récolter leurs savoir-faire et petits trucs de paysans.

 

Les Graines de Clayrac à la Foire Bio de Noël de Figeac

Pour l’occasion, le four à pain a exceptionnellement cuit quelques biscuits et fougasses.  Le stand était bien garni et coloré entre les pains variés, toute la panoplie de farines, les légumes et les diverses préparations culinaires pour les gourmands! Des essais de Lobio (préparation à tartiner cuisinée à partir de nos haricots secs) ont pu être dégustés en tartines. Ça nous motive et nous fait bien cogiter pour en faire des petits pots!

On a même eu notre tête dans la Dépêche!  https://www.ladepeche.fr/article/2017/12/19/2707337-une-foire-bio-tres-allechante.html

Charlotte et Clément des Graines de Clayrac

Evolution du collectif

P1040052

Après une riche année d’apprentissage à Clayrac, Anaïs a décidé en septembre de quitter le projet pour chercher une ferme fromagère et pouvoir enfin tâter de la mamelle et brasser du caillé, pour accélérer son projet fromager. C’est sûr que faire du fromage avec des brebis à viande, c’est pas très pratique! Elle repart avec un sac rempli de nouveaux outils pour l’installation, et aussi avec un bout de levain de la ferme…

Mille merci pour tous ces moments passés ensemble et ce précieux cheminement collectif! Bonne route à toi…et la bise aux Pyrénées!

Nous avons vite compris que rester seulement à deux sur cette ferme n’est ni notre projet, ni raisonnable compte tenu de la diversité des taches et de la charge de travail!

Nous sommes donc en recherche active de porteurs de projets qui sont murs pour rejoindre l’aventure!

 

Terre de Liens

Le collaboration avec Terre de Liens s’enracine mais rien n’est encore engagé. L’acquisition d’une ferme par Terre de Lien est un long processus qui nécessite de construire un dossier solide avec le groupe local avant de le présenter au niveau national. Un diagnostic technico-économique de la ferme a été réalisé et l’instruction du dossier de reprise commence avec le groupe local de bénévoles. Une bonne dose de l’énergie hivernale sera donc consacrée à l’avancement de ce fameux dossier!

Pour en savoir plus sur le fonctionnement de Terre de Liens: Site de Terre de Liens

Informations à faire passer!

  • Notre page facebook toute neuve, faites tourner! Page Les Graines de Clayrac
  • A partir de février,la ville de Gramat lance un marché hebdomadaire les samedis après-midi. Le premier se tiendra le 10 février, venez nombreux pour inaugurer ce nouveau marché. Un marché tout neuf comme nous!

Lancement du chantier yourte

Des fenêtres, du bois, un peu de toile, des rouleaux de laine et des plans… et c’est parti pour la construction de notre habitat léger, montage à Clayrac prévu pour février-mars!

Pour un aperçu: Site Héliyourte

 

Merci pour votre lecture! Bonnes fêtes à tous!

P1050590

Les nouvelles au zénith de l’été

Rien de tel pour inaugurer ce nouveau site internet qu’une première niouzléteur pour vous partager un peu des aventures estivales de la ferme de Clayrac.

Côté jardin

Le début d’été aura été intense au jardin! D’abord des gros chantiers d’implantation des cultures: repiquage des poireaux, tomates, céleris raves et choux, semis de betteraves, carottes, chicorées, haricots secs et enfin semer le maïs et y repiquer les courges pour former la fameuse milpa (traditionnelle d’Amérique latine) associant le maïs (haut), les courges (couvre-sol) et les haricots grimpants tuteurés par le maïs (semés un peu plus tard).

Ajoutez à cela l’entretien des cultures: attacher les tomates sur leurs tuteurs, éclaircir la plantation de maïs (et en repiquer la où les oiseaux avaient fait un festin!), biner les cultures après les pluies régulières, pailler, désherber les petits semis en pleine terre et les arroser en cas de cagnard.

Enfin, l’été c’est le début des grosses récoltes! Certains légumes sont récoltés en une seule fois et mis à sécher pour la conservation comme les fèves et l’ail. Pour les autres, les récoltes se font selon les besoins et la maturité: haricots verts, courgettes et pâtissons, concombres, blettes, salades, tomates, pommes de terre nouvelles, carottes, poivrons, betteraves et aromatiques. Pour finir, notre nouveau stand sur le marché de Bio! Rendez-vous les jeudis soirs de juillet et d’août à partir de 18h et toujours dans notre magasin à la ferme le mardi.

 

Côté grandes cultures

Dans les champs ça n’a pas chaumé comme des brebis! Les grands travaux ont commencé avec les foins dès la fin du mois de mai et jusqu’à la fin de juin. Faucher, faner, endainer, presser puis rentrer les bottes… Cette année c’est Anaïs qui a fait les foins avec Yvan, avide des transmissions de savoirs pour chaque opération.

P1040027

Après les foins on commence à surveiller de près la maturité des céréales. Dès que c’est mûr et sec, c’est parti pour les moissons. La vieille moissonneuse a été remise en état par notre mécanicien Biobio, qui transmet ses savoirs de moissonneur à Clément cette année. Blé-féverole, méteil (mélange de céréales), seigle-lentillon, avoine, grand épeautre et pour finir le petit épeautre. Le confort est rudimentaire, pas de cabine ni de siège sur amortisseurs, attention à la poussière, au soleil et au bruit!!

Après la récolte intervient le tri pour séparer toutes les graines cultivées en association…

La paille est également mise en botte et rentrée.

Du côté du conservatoire de blé, pas de mécanisation possible pour la récolte. Les différentes variétés sont ramassées à la faucille et mises en gerbes dans le champ. La batteuse permet ensuite de séparer les graines de l’épi. Entre chaque variété, la batteuse est nettoyée pour ne pas mélanger les variétés entre elles.

Petit détour par le jardin où les essais de riz pluvial nous enthousiasment: le riz monte à graine et pourra donc surement finir de mûrir avant les grands froids!

Pendant ce temps, le sarrasin a bien profité des pluies estivales et nous régale d’une odeur intense de miel!

 

Côté moutons

Au début de juin, toutes les brebis et agnelles sont tondues pour passer l’été en petite tenue. Une équipe de tondeurs vient à la ferme avec tout le matériel et toutes les bêtes sont tondues en une matinée! La laine est ramassée, sommairement triée et mise en sac pour être vendue au négoce faute de filière locale. Après avoir touché toutes ces belles toisons pendant une matinée, nous étions un peu triste de les voir partir pour la Chine. Les idées pour valoriser la laine de la ferme ne manquent pas, encore des graines de projet à faire germer!

Ensuite la moitié des brebis retrouvent les béliers et passent l’été avec eux dans les prairies. Pendant ce temps les agneaux sont toujours à la bergerie avec leurs mamans.

P1040309

Côté Terre de Liens

Prise par tout ce fourmillement d’activités, j’en oubliais presque que la transmission n’est pas qu’une affaire de savoirs et savoir-faire! Nous avons de nouveau rencontré le groupe de bénévoles de Terre de Liens au mois de juin pour faire avancer la réflexion concernant le rachat du battis. La rencontre était très constructive, aucune solution n’est avancée mais beaucoup de pistes proposées à la réflexion. Prochaine étape pour faire avancer le dossier: terminer notre prévisionnel économique pour la reprise de l’activité.

Relais refuge

Le relais refuge continue! Après Clément en juin et Anaïs en juillet, c’est Charlotte qui part faire un bout de saison en refuge de montagne. De quoi changer d’air, profiter du frais de la montagne et prendre du recul sur le projet. Bon courage pour la suite de l’été les copains!

Rénovation d’un local

L’idée est de mettre en place un magasin de vente à la ferme dans ce morceau de grange mis à la disposition des « jeunes »:

P1030700

Parce qu’aujourd’hui pour acheter les produits, le petit client passe devant le four pour prendre son pain, descend à la cave pour les légumes et puis remonte chercher ses farines au fin fond de la maison d’habitation! Sympa la balade à domicile 🙂

Alors sous la grange existe un petit local qui ne demande qu’à être rénové.

D’environ 40 m², ce lieu est partagé en 3 :

  • le fournil déjà en place, appelé la boîte à pain, du terre paille, un cocon pour pétrir et façonner, pas loin du four.
  • un coin à nous, les jeunes, pour réunioner, stocker, papoter…
  • et 20 m² en cours de rénovation pour le futur magasin.

Un étal de légumes, une table de farines, des rangées de pain, la pesée, la caisse et un coin thé/questions/échanges d’idées… Vous visualisez?!

Pour ça, nous démarrons par le plafond, ponçage des poutres et mis en place du lambris. Un grand coup de ménage. Les menuiseries seront ensuite posées sur les murs en pierre. Et le tout habillé avec de la récup’, des couleurs et des lumières.

Rendez-vous au printemps pour l’inauguration 🙂

P1030975

Avant

P1030978

Après

Nouveau: le retour du pain à Clayrac

Çà y est l’atelier pain est lancé! Le four de ferme et le pétrin étaient toujours fonctionnels (le pain n’avait jamais vraiment disparu de Clayrac), il ne restait plus qu’à bricoler une petite boulangerie pour façonner les pains au chaud.

Après quelques semaines de bricolage la « boîte à pain » a été inaugurée le ?? février. Le chantier en images:

Les pains lèvent maintenant au chaud dans la boîte à pain (24 à 26 °C) pendant que nous alimentons le feu dans le fournil à quelques mètres de là.

Rendez-vous le vendredi soir pour la vente de miches bien chaudes et croustillantes!